play_arrow

La Filière Progressive

La Filière Progressive 872

micLa Filière Progressive 872 - Radio pulsartoday26 mars 2022 29 1 5

Arrière-plan
La Filière Progressive 872 - Rick Miller
  • cover play_arrow

    La Filière Progressive 872 La Filière Progressive 872 - Radio pulsar


PLAYLIST de la Filière Progressive 872:

1.Silent Skies – Fallen from heart – Neverending – Leaving – Cold – (Nectar)
2.Marillion – Be hard on yourself – Reprogram the gene – (An hour before it’s dark)
3.Rick Miller – The red sky – Ixtlan awaits – Don Quixote – (Old Souls)
4.Alex Anthony Faide – Particles of the infinite pt.1-2-8-9 – (Particles of the infinite)

Rick Miller:

Rick Miller est un musicien et compositeur canadien qui fait de la progressive rock music comme il aime à la définir, faisant référence à Genesis, Pink Floyd et citant aussi The Moody Blues. Porcupine Tree est aussi souvent énoncé, peut-être alors leurs premières compositions. Une musique aérienne, fruitée, mélodique, douce et un trait mélancolique, bien atmosphérique en tout cas, quelques notes jazzy et d’autres presque métal-progressives pour relever un peu la sauce des notes, un peu de sons méditatifs aussi. Il a débuté en 1983 et sort depuis les années 2000 des albums de bonne facture.

Pour cet album, la guitare électrique à enroulement lent se marie bien avec des synthés et des claviers à la dérive. Vous ne pouvez jamais en avoir assez, c’est sûr. La voix de Rick Miller ressemble à celle d’Alan Parsons. Il est rejoint par les artistes : Sarah Young et Jaye Marsh à la flûte, Mateusz Swoboda au violoncelle, Barry Haggarty à la guitare, Kane Miller à la guitare et au violon, Will à la batterie et aux percussions.

L’ouverture, “Time’s Way”, sonne comme s’il s’agissait d’une collaboration entre Pink Floyd et Alan Parsons. Tant de souvenirs refluent à l’écoute de celui-ci.

“Guinevere” n’est pas une reprise de la célèbre chanson de CSN, mais celle-ci est tout aussi bonne. Doux et chaleureux, et le paysage sonore parfait.

La longue guitare électrique qui coule sur « Haunt Me » restera avec vous longtemps après la fin de la chanson.

“Virgin Rebirth”, est plein de violoncelle profond et de touches merveilleuses. La guitare électrique montante est impressionnante dans son intensité. Les claviers rêveurs tout au long de cet instrumental vous donneront envie de le jouer souvent.

“The Red Sky”, c’est une merveilleuse transition. Le violoncelle profond, suivi de près par la flûte et le piano. C’est l’une des meilleures chansons de l’album, si ce n’est la meilleure. Les sons obsédants des voix et du violon ressemblant à une chorale créent l’ambiance parfaite. Simplement extraordinaire. Un autre étourdissement instrumental, jusqu’à ce que Miller commence à chanter. Il décrit son environnement et vous aimeriez pouvoir le visiter. Mais il vous y emmène en esprit. « Une forêt où les rêves vont mourir. Respirer dans l’obscurité et entendre les anges pleurer. Le ciel est peint en rouge ». Envoûtante et magnifique, la voix rêveuse d’une chorale féminine vous emmène au « pays des rêves ».

Fin de la Filière Progressive 872

Plus de balados La Filière Progressive

Plus de balados musicaux – Megamp3


La Filière Progressive

Rate it
0%